Import et manipulation des données

Deux éléments fondamentaux servent de point de départ à la réalisation d'une carte dans Magrit : le fond de carte et les données qui y sont associées. De larges possibilités sont offertes à l'utilisateur concernant l'ajout de ces deux éléments.

Dialogue d'import

Import du fond de carte

L'import du fond de carte principal peut se faire de différentes manières :

  • Par un clic sur le bouton Ajout d'un fond de carte.
  • Par un glisser-déposer dans la zone de la carte.

Plusieurs formats sont supportés:

  • Shapefile
  • GeoJSON
  • TopoJSON
  • kml
  • gml
  • csv (contenant des colonnes x/y)

Note: La plupart des formats permettent de spécifier un système de coordonnées de référence; cette indication est ici obligatoire pour ouvrir correctement le fichier (présence du fichier .prj pour le format ShapeFile par exemple) Si aucun système de coordonnées de référence n'est spécifié, l'application considère qu'il s'agit de coordonnées géographiques. Les spécifications des formats KML et GeoJSON imposent l'utilisation de coordonées géographiques (EPSG:4326 / urn:ogc:def:crs:OGC::CRS84 )

Import d'un tableau de données

L'ajout d'un tableau de données peut être effectué de plusieurs manières :

  • Par un clic sur le bouton Ajout d'un jeu de données
  • Par un glisser-déposer du fichier dans le menu d'import des données

Plusieurs format sont pris en charge pour l'import des données :

  • csv (champs séparés par une virgule ou par un point virgule)
  • tsv (champs séparés par une tabulation)
  • xls, xlsx et ods (à condition que la feuille à utiliser soit la première du document et contienne seulement la table de données).

Jointure des données

Lorsqu'un fond de carte et un jeu de données externes on été ajoutées, il devient possible de les joindre. Cette opération et appelée "jointure" (c'est également le cas dans les logiciels SIG ou dans certaines bases de données) et s'effectue en choisissant les colonnes d'identifiants dans le jeu de données et dans le fond de carte.

Dialogue de jointure

joinfalse Apparence de l'élément avant jointure
jointrue Apparence de l'élément après jointure des champs

Typage des données

A chaque type de données est associé un certain nombre de modes représentation possibles. Une fois les données importées il est donc important de définir le type de chacune des variables à cartographier.

5 types de données sont possibles :

  • Identifiant (champs notamment utilisés pour joindre les données)
  • Stock
  • Ratio
  • Catégorie
  • Inconnu (champs non cartographiables)

Stock

Les variables quantitatives de stock expriment des quantités concrètes et leur somme ont un sens (nombre de chômeurs, population totale, par exemple). La représentation de ce type de phénomènes doit respecter l’expression de ces quantités et les différences de proportionnalité entre les différents éléments qui en découlent. Exemples : Population totale en milliers d'habitants, Superficie en hectares.

Ratios

Les variables quantitatives de taux, ou ratios, expriment un rapport entre deux quantités dont la somme n’a pas de signification. Par extension, on peut y associer les indicateurs composites numériques associant plusieurs indicateurs (indices…). Exemples : PIB par habitant, Indicateur de développement humain.

Catégories

Les modalités des caractères qualitatifs ne sont pas mesurables, ce sont des noms, des sigles ou des codes. On ne peut sommer des modalités qualitatives, on ne peut en calculer la moyenne. Exemples : Noms des départements, Type d'occupation du sol.

Identifiant

Ce champ contient des valeurs permettant d'identifier de manière unique chacune des entités de la couche de données.
Ces sont ces champs qui sont utilisés pour effectuer une jointure de données.
Les valeurs de ces champs sont également transférées aux entitées correspondantes dans les représentations qui le permettent (symboles proportionnels, cartogrammes, cartes choroplèthes, cartes qualitatives par à-plat de couleurs ou par utilisation de pictogrammes). Exemple: Code INSEE de la commune, Code ISO2 d'un pays.

Dialogue de typage des données

Affichage et enrichissement des tables de données

L'affichage des tableaux de données correspondant à chacune des couches ajoutées (ou obtenues en résultat d'un type de représentation) est possible via le gestionnaire de couche et le bouton représentant une table de donnée.

Voir la table